Équipe

Daniel Andler

Professeur émérite de Sorbonne Université, membre de l’Académie des sciences morales et politiques, de l’UMR Sciences, normes, démocratie à Sorbonne Université et du Département d’études cognitives à l’École normale supérieure.

Serena Ciranna

Assistante de recherche à TESaCo. Doctorante en Philosophie et Sciences Sociales à l’Institut Jean Nicod de Paris, sous la direction de Gloria Origgi. Sa recherche analyse les effets des médias numériques sur l’identité personnelle. 

Sa recherche analyse les effets des médias numériques sur l’identité personnelle. 

Margaux Berrettoni

Chargée de coordination et de communication à TESaCo. Diplômée de Sciences Po Lyon, elle a officié au Think tank Renaissance numérique puis au centre de création numérique Le Cube comme chargée éditoriale.

Mariane Tomi

Chargée de mission à l’Académie des sciences morales et politiques.

Comité scientifique

Fabienne Cazalis

Chargée de recherche au CNRS, affiliée au CAMS (CNRS -EHESS) et résidente à l’Institut des systèmes complexes.

Sonia Desmoulin-Canselier

Chargée de recherche au CNRS, Laboratoire Droit et Changement social, chercheuse associée à l’Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne et au Centre d’études des normes juridiques CENJ/ Yann Thomas, EHESS.

Florian Forestier

Docteur en philosophie, conservateur à la Bibliothèque Nationale de France, membre du conseil d’administration et directeur d’étude du Think tank #Leplusimportant.

Bastien Guerry

Programmeur libriste, en charge du logiciel libre pour la mission Etalab à la direction interministérielle du numérique (DINUM).

Mehdi Khamassi

Chercheur en sciences cognitives au CNRS, rattaché à l’Institut des Systèmes intelligents et de Robotique de Sorbonne Université, Paris. 

Jean Lorenceau

Directeur de recherche au CNRS affecté au Laboratoire de psychologie de la perception, Université Paris Descartes.

Alex Peluffo

Ancien élève de l’ENS de Paris, docteur en génomique et statistiques (data science), aujourd’hui project leader genetic data analyses à Pharnext.

Célia Zolynski

Professeur à l’Ecole de droit de la Sorbonne – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, codirectrice du Département droit de l’immatériel du Laboratoire IRJS (DreDis), membre du Comité de la Prospective de la CNIL et de la Commission de réflexion sur l’Éthique de la Recherche en sciences et technologies du Numérique d’Allistene (CERNA).

 

Membres associés

Stefana Broadbent

Professeure associée au département de design de Politecnico à Milan. Elle a précédemment enseigné l’anthropologie numérique à l’University College de Londres. Elle étudie l’évolution des usages des nouvelles technologies, au travail et dans la vie privée. 

Soraya de Chadarevian

Professeure au Département d’histoire et à l’Institut pour la société et la génétique de l’Université de Californie à Los Angeles. Ses recherches portent sur les sciences biologiques et biomédicales du XIXe siècle à nos jours. 

Jacopo Domenicucci

Jacopo Domenicucci est philosophe et spécialiste de la confiance. Normalien et agrégé, il est research fellow à Emmanuel College (Cambridge). Il a notamment publié La confiance à l’ère numérique (avec Milad Doueihi, Éditions Rue d’Ulm et Berger-Levrault, « Trust, Extended Memories, and Social Media » (Palgrave Macmillan 2018), et « Can we trust post-truth? A Trojan horse in liberal counter speech » (Routledge 2019).  

 

Anne Le Goff

Agrégée et docteure de philosophie, elle est actuellement chercheuse postdoctorale à l’Institute for Society and Genetics à UCLA (États-Unis). Sa recherche porte sur l’épigénétique et la manière dont ce nouveau champ reconfigure les rapports entre biologie et société. Elle est l’auteure de L’animal humain, paru chez Vrin.